Depuis plusieurs jours, des résidents et responsables d’ASL de La Bouverie s’inquiètent de l’état d’abandon du site dédié au quai de transit des déchets verts à La Bouverie...

Courrier du 10 aout 2017 concernant le quai des déchets verts à La Bouverie 01

Photos quai déchets verts La Bouverie 01

Photos quai déchets verts La Bouverie 02

Photos quai déchets verts La Bouverie 03

« Du pain et des jeux » !

J’ai lu la Tribune N° 54 dont l’intitulé aurait du être : « Du pain et des jeux » !
J’attends d’une publication municipale qu’elle me donne de véritables informations sur la vie de ma commune. C'est d'ailleurs sa vocation, me semble-t-il.
Dans la dernière Tribune, l’éditorial ainsi que l’interview de M. le Maire par lui-même, ne revêt aucune saveur particulière. Une interview du Maire par le Maire, un double satisfécit à soi-même… mais aucune information !
La page 6, concernant la fin programmée de la SARGET, mérite une certaine lecture voire relecture. Trois colonnes pour tenter d’expliquer que la SEM était belle, mais comme « gouverner c’est prévoir », la collectivité a décidé d'arrêter la SEM … Il y a quelques mois, cette SEM était l’outil qui modernisait la vie municipale…. Aujourd’hui c'est " le service public qui va reprendre toute sa force et sa place"! ...Vous comprenez ? Moi non plus !
En page 7, trois colonnes également pour nous « vendre » le permis de construire délivré à un établissement privé ! Etonnant, d’autant qu’il est écrit « c’est l’agitation politicienne de l’opposition » qui nécessite ces explications…
Suivent quelques pages traitant pêle-mêle de : La fête des vignerons et la gestion de la vie scolaire et du sport, la fête du chocolat et le fiasco du « printemps à la Bouverie », la sauvegarde des palmiers et le pavillon bleu du port des Issambres (mais pas de pavillon bleu sur les plages… dommage !) et d’autres encore.
Grâce à ce dédale de « faits divers », les élus majoritaires justifient une certaine présence festive. C’est sympa le corso fleuri, mais toujours rien de la consistance communale.
Voilà enfin un vrai sujet en page 27: la requalification de la place San Peïre…
Nouvelle déception, car aucune information mais un plaidoyer sur la conception administrative, et rien sur la conception architecturale et urbanistique du projet souhaité.
Encore quelques photos commémoratives, quelques résumés associatifs, dont un concernant l’Azur Bike Park avec ce titre : « un succès international ». Je rappelle que lors du conseil municipal du 9 juin, M. le Maire a demandé de voter la réduction du personnel et dans le même temps une rallonge financière de 40 000 € pour supprimer ce même personnel ! Vous comprenez ? Moi non plus !
En pages 42/43 : Double page « photomaton » des élus majoritaires, sur laquelle ne sont inscrits ni jours ni horaires de permanence, mais des adresses mail. Pourtant dans sa propre interview de la page 4, M. le Maire annonce « Le contact humain remis à l’honneur » ! Le contact humain par mail : une conception nouvelle…. A quand les élus sur Snapchat ?
La double page 44/45 est particulièrement intéressante sur les investissements, avec par exemple l’achat de trois tonneaux de bois pour 850 € … Voilà l’information tant attendue, voilà un vrai investissement !
Ah, j’oubliais les pages 8 et 9 sur les finances.
Celles-ci valent la lecture Vous apprendrez que nous avons eu DEUX MUNICIPALITES ….. Je pensais bêtement avoir assisté à un changement de maire suite à l’éviction de l’ex, eh bien non. L’ensemble des élus fut changé, avec les mêmes personnes, mais différentes, votant les mêmes délibérations !!! Vous comprenez ? Moi non plus !
Vous apprendrez que les élus recherchent des marges de manœuvres financières, malgré le rythme soutenu des investissements (1 280 € de travaux salle Robert Manuel, ENORME), ou encore que les dépenses de fonctionnement sont maitrisées, peut-être grâce à la suppression de la SEM (pourtant toujours aucun chiffre à ce sujet…). Vous comprenez ? Moi non plus !
En résumé, un document riche de photos (le maire seulement 30 fois en photo sur 44 pages !), de quelques anecdotes de la vie associative, des nouveaux commerces (pas un mot sur ceux qui ont disparu), des tarifs des parkings devenus gratuits mais encore payants, des caméras de vidéo banalisation, mais aucune information quant aux axes de la vie de la collectivité… Pourtant, c’est L’OUTIL DE COMMUNICATION MUNICIPAL !
Vous comprenez ? Moi si ….. Du pain et des jeux, c’est tout !

Vous trouverez ci-dessous notre explication à un courrier reçu par une administrée Roquebrunoise.

 

En renégociant son marché

En renégociant son marché de collecte des déchets en septembre 2013 01

En renégociant son marché de collecte des déchets en septembre 2013 02