Samedi à 12h40, à bord de SARGET one, le providentiel Directeur commercial atterrira avec sa suite sur l’aéroport de Marseille-Provence. Il en sera fini la quiétude automnale.
L’ambassadeur de la SARGET* auprès des Québécois, l’esbroufeur patenté, rentre d’un voyage éreintant : cérémonie des 10 ans du jumelage et salon international du tourisme. Comment ? Le 1er ministre Canadien ne l’a pas sollicité pour finaliser le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) ? C’est pourtant bien une compétence de la SARGET, le libre-échange win-win !


*Société, qui n’a comme seul client la commune de Roquebrune.